ban.jpg

 
Réseaux sociaux
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
FAcDEa
Recopier le code :


  Nombre de membres 2 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Le web en parle

Liens Importants
Visites

 1391490 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Nouvelles

Université d’automne à l’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès

Notre association (ACA) et l’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès, organisent du 3 au 5 novembre 2019, une université d’automne autour de l'entrepreneuriat.

Ce thème, qui est très actuel, n’est pas suffisamment pris en compte par l'université algérienne. Nous avons, à plusieurs reprises, essayé d'attirer l'attention de nos universités sur la nécessité d'opérer un virage dans les orientations afin d'inculquer cette culture de l'entrepreneuriat pour libérer les énergies créatives de nos étudiants et sortir de l'assistanat de l'Etat.

L'Association des Compétences Algériennes, qui regroupe des compétences et des expertises de niveau mondial, s'est toujours montrée disponible pour apporter son aide et son expertise à nos université et nos étudiants. Notre association se veut être un vecteur pour aider nos universités et nos institutions à bénéficier du transfert de technologies, d’expériences et d'expertises de nos compétences à l'étranger afin d’aider à développer le pays.

Nous avons déjà organisé un évènement dans ce sens avec l'université de Boumerdès en 2018 et ce fut un réel succès et nous souhaitons généraliser et pérenniser cette expérience.

Cette rencontre aura à cœur de placer l'entrepreneuriat au cœur des nouvelles missions de l'université algérienne qui doit opérer un virage dans les contenus de ses formations et surtout faire un changement radical dans la culture des étudiants en y intégrant dès le départ l'esprit d'entreprendre.

L'université algérienne continue à fonctionner comme dans les années 70 où il fallait former des formateurs mais le contexte a changé, tout le monde ne peut pas devenir professeur. Il faut donc inculquer la culture de l’entrepreneuriat à nos étudiants. Il faut aussi leur apprendre à innover en anticipant les mutations technologiques et en intégrant les besoins du pays et surtout les besoins de la région.

Je souhaite que notre université d’automne soit vraiment l'occasion de mener une réflexion sur le rôle de l'université, sur les contenus et surtout l'ouverture de l'université sur le monde de l'entreprise en développant des collaborations pour des formations plus professionnalisantes, qui seront à même de répondre aux besoins du pays et surtout de permettre aux futurs cadres d'exprimer tout leur génie. Et j'ai confiance en notre jeunesse, elle a toujours montré ses capacités toutes les fois où elle a l'occasion de le faire !

Cette université d’automne sera donc l'occasion de mener cette réflexion mais ce sera aussi l'occasion pour nos étudiants de montrer leurs possibilités de monter des projets et d'innover.

Les 10 grands axes du programme de travail :

  1. Les nouveaux défis et nouvelles donnes dans la formation des étudiants
  2. Le rôle de l'université algérienne au 21ème siècle
  3. L'exemple des pays ayant mené ce type de réflexion (exemple de Chine)
  4. Les nouvelles technologies : Big Data et Intelligence Artificielle. Pourquoi il faut les maitriser
  5. L’électronique et ses applications, la robotique, etc.
  6. L'université face aux besoins régionaux : l'agriculture intelligente (SBS est étant une région à fort potentiel agricole)
  7. L'université et les nouveaux métiers de l'environnement
  8. L'université et l'entrepreneuriat en Algérie
  9. L'entrepreneuriat et la finance islamique en Algérie
  10. Comment monter son entreprise : environnement économique, juridique, comment faire face à la bureaucratie, comment gérer les échecs, etc.

Le Président de l’ACA

Madjid AYACHE


ACA sur Facebook
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
FAcDEa
Recopier le code :
5 Abonnés