ban.jpg

 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
h3YTmx
Recopier le code :


  Nombre de membres 1 membre
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Le web en parle

Liens Importants
Visites

 1389404 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Flag Counter

Les 3 dernières nouvelles
Belgacem Haba obtient aux USA son 500e brevet - par djoudi le 22/09/2019 23:21

Le chercheur Belgacem Haba obtient aux Etats-Unis son 500e brevet d'invention

 Publié Le : Dimanche, 22 Septembre 2019 20:31 ​

Le chercheur Belgacem Haba obtient aux Etats-Unis son 500e brevet d'invention

WASHINGTON- Un chercheur algérien, le Docteur Belgacem Haba, a obtenu récemment son 500e brevet d'invention aux Etats-Unis d'Amérique dans le domaine des technologies intelligentes, a-t-on appris dimanche auprès de ses proches.

Le brevet a été obtenu auprès de "Xperi Corporation", une société basée en Californie et qui octroie des licences de technologies et de propriété intellectuelle.

Avec plus de 1000 brevets d'invention et d'applications d'invention, Dr Haba est reconnu comme l'un des plus grands inventeurs au monde grâce à ses contributions majeures à la communauté mondiale des technologies innovatrices.

Les dernières inventions du scientifique algérien ont porté sur le développement de semi-conducteurs 3D et les technologies d'intégration pour les appareils mobiles, l'informatique, les bases de données et les applications dans les domaines des sciences, des industries et de l'automobile.

Il est à noter que Dr Haba a fait toutes ses études en Algérie jusqu'à l'obtention de son diplôme de graduation (licence en physique) à l'Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene (USTHB).

Source : APS

... / ... Lire la suite

Le chercheur Belgacem Haba obtient aux Etats-Unis son 500e brevet d'invention

 Publié Le : Dimanche, 22 Septembre 2019 20:31 ​

Le chercheur Belgacem Haba obtient aux Etats-Unis son 500e brevet d'invention

WASHINGTON- Un chercheur algérien, le Docteur Belgacem Haba, a obtenu récemment son 500e brevet d'invention aux Etats-Unis d'Amérique dans le domaine des technologies intelligentes, a-t-on appris dimanche auprès de ses proches.

Le brevet a été obtenu auprès de "Xperi Corporation", une société basée en Californie et qui octroie des licences de technologies et de propriété intellectuelle.

Avec plus de 1000 brevets d'invention et d'applications d'invention, Dr Haba est reconnu comme l'un des plus grands inventeurs au monde grâce à ses contributions majeures à la communauté mondiale des technologies innovatrices.

Les dernières inventions du scientifique algérien ont porté sur le développement de semi-conducteurs 3D et les technologies d'intégration pour les appareils mobiles, l'informatique, les bases de données et les applications dans les domaines des sciences, des industries et de l'automobile.

Il est à noter que Dr Haba a fait toutes ses études en Algérie jusqu'à l'obtention de son diplôme de graduation (licence en physique) à l'Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene (USTHB).

Source : APS

Fermer


Université d’automne à l’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès

Notre association (ACA) et l’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès, organisent du 3 au 5 novembre 2019, une université d’automne autour de l'entrepreneuriat.

Ce thème, qui est très actuel, n’est pas suffisamment pris en compte par l'université algérienne. Nous avons, à plusieurs reprises, essayé d'attirer l'attention de nos universités sur la nécessité d'opérer un virage dans les orientations afin d'inculquer cette culture de l'entrepreneuriat pour libérer les énergies créatives de nos étudiants et sortir de l'assistanat de l'Etat.

L'Association des Compétences Algériennes, qui regroupe des compétences et des expertises de niveau mondial, s'est toujours montrée disponible pour apporter son aide et son expertise à nos université et nos étudiants. Notre association se veut être un vecteur pour aider nos universités et nos institutions à bénéficier du transfert de technologies, d’expériences et d'expertises de nos compétences à l'étranger afin d’aider à développer le pays.

Nous avons déjà organisé un évènement dans ce sens avec l'université de Boumerdès en 2018 et ce fut un réel succès et nous souhaitons généraliser et pérenniser cette expérience.

Cette rencontre aura à cœur de placer l'entrepreneuriat au cœur des nouvelles missions de l'université algérienne qui doit opérer un virage dans les contenus de ses formations et surtout faire un changement radical dans la culture des étudiants en y intégrant dès le départ l'esprit d'entreprendre.

L'université algérienne continue à fonctionner comme dans les années 70 où il fallait former des formateurs mais le contexte a changé, tout le monde ne peut pas devenir professeur. Il faut donc inculquer la culture de l’entrepreneuriat à nos étudiants. Il faut aussi leur apprendre à innover en anticipant les mutations technologiques et en intégrant les besoins du pays et surtout les besoins de la région.

Je souhaite que notre université d’automne soit vraiment l'occasion de mener une réflexion sur le rôle de l'université, sur les contenus et surtout l'ouverture de l'université sur le monde de l'entreprise en développant des collaborations pour des formations plus professionnalisantes, qui seront à même de répondre aux besoins du pays et surtout de permettre aux futurs cadres d'exprimer tout leur génie. Et j'ai confiance en notre jeunesse, elle a toujours montré ses capacités toutes les fois où elle a l'occasion de le faire !

Cette université d’automne sera donc l'occasion de mener cette réflexion mais ce sera aussi l'occasion pour nos étudiants de montrer leurs possibilités de monter des projets et d'innover.

Les 10 grands axes du programme de travail :

  1. Les nouveaux défis et nouvelles donnes dans la formation des étudiants
  2. Le rôle de l'université algérienne au 21ème siècle
  3. L'exemple des pays ayant mené ce type de réflexion (exemple de Chine)
  4. Les nouvelles technologies : Big Data et Intelligence Artificielle. Pourquoi il faut les maitriser
  5. L’électronique et ses applications, la robotique, etc.
  6. L'université face aux besoins régionaux : l'agriculture intelligente (SBS est étant une région à fort potentiel agricole)
  7. L'université et les nouveaux métiers de l'environnement
  8. L'université et l'entrepreneuriat en Algérie
  9. L'entrepreneuriat et la finance islamique en Algérie
  10. Comment monter son entreprise : environnement économique, juridique, comment faire face à la bureaucratie, comment gérer les échecs, etc.

Le Président de l’ACA

Madjid AYACHE

... / ... Lire la suite

Université d’automne à l’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès

Notre association (ACA) et l’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès, organisent du 3 au 5 novembre 2019, une université d’automne autour de l'entrepreneuriat.

Ce thème, qui est très actuel, n’est pas suffisamment pris en compte par l'université algérienne. Nous avons, à plusieurs reprises, essayé d'attirer l'attention de nos universités sur la nécessité d'opérer un virage dans les orientations afin d'inculquer cette culture de l'entrepreneuriat pour libérer les énergies créatives de nos étudiants et sortir de l'assistanat de l'Etat.

L'Association des Compétences Algériennes, qui regroupe des compétences et des expertises de niveau mondial, s'est toujours montrée disponible pour apporter son aide et son expertise à nos université et nos étudiants. Notre association se veut être un vecteur pour aider nos universités et nos institutions à bénéficier du transfert de technologies, d’expériences et d'expertises de nos compétences à l'étranger afin d’aider à développer le pays.

Nous avons déjà organisé un évènement dans ce sens avec l'université de Boumerdès en 2018 et ce fut un réel succès et nous souhaitons généraliser et pérenniser cette expérience.

Cette rencontre aura à cœur de placer l'entrepreneuriat au cœur des nouvelles missions de l'université algérienne qui doit opérer un virage dans les contenus de ses formations et surtout faire un changement radical dans la culture des étudiants en y intégrant dès le départ l'esprit d'entreprendre.

L'université algérienne continue à fonctionner comme dans les années 70 où il fallait former des formateurs mais le contexte a changé, tout le monde ne peut pas devenir professeur. Il faut donc inculquer la culture de l’entrepreneuriat à nos étudiants. Il faut aussi leur apprendre à innover en anticipant les mutations technologiques et en intégrant les besoins du pays et surtout les besoins de la région.

Je souhaite que notre université d’automne soit vraiment l'occasion de mener une réflexion sur le rôle de l'université, sur les contenus et surtout l'ouverture de l'université sur le monde de l'entreprise en développant des collaborations pour des formations plus professionnalisantes, qui seront à même de répondre aux besoins du pays et surtout de permettre aux futurs cadres d'exprimer tout leur génie. Et j'ai confiance en notre jeunesse, elle a toujours montré ses capacités toutes les fois où elle a l'occasion de le faire !

Cette université d’automne sera donc l'occasion de mener cette réflexion mais ce sera aussi l'occasion pour nos étudiants de montrer leurs possibilités de monter des projets et d'innover.

Les 10 grands axes du programme de travail :

  1. Les nouveaux défis et nouvelles donnes dans la formation des étudiants
  2. Le rôle de l'université algérienne au 21ème siècle
  3. L'exemple des pays ayant mené ce type de réflexion (exemple de Chine)
  4. Les nouvelles technologies : Big Data et Intelligence Artificielle. Pourquoi il faut les maitriser
  5. L’électronique et ses applications, la robotique, etc.
  6. L'université face aux besoins régionaux : l'agriculture intelligente (SBS est étant une région à fort potentiel agricole)
  7. L'université et les nouveaux métiers de l'environnement
  8. L'université et l'entrepreneuriat en Algérie
  9. L'entrepreneuriat et la finance islamique en Algérie
  10. Comment monter son entreprise : environnement économique, juridique, comment faire face à la bureaucratie, comment gérer les échecs, etc.

Le Président de l’ACA

Madjid AYACHE

Fermer


جمعيّة الكفاءات الجزائريّة

Tidukla Imusnawen n Lezzayer

Association des Compétences Algériennes

SOUTIEN  A LA RÉVOLUTION POPULAIRE ALGÉRIENNE

Notre peuple est en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire de l’Algérie. Il proteste dans la dignité mais avec fermeté pour exiger la fin d’un système qui a ruiné le pays, en dilapidant ses richesses et en excluant ses cadres et son peuple. Nous exprimons et manifestons notre totale solidarité avec notre peuple dont nous soutenons entièrement les revendications légitimes pour bâtir une société démocratique, moderne, libre et juste.

 Nous, Association des Compétences Algériennes à l’étranger (ACA) exprimons notre totale disponibilité à servir notre peuple et notre pays. Nous appuyons sans réserve la demande légitime de notre peuple à changer de régime et à se débarrasser d’un système qui a spolié les richesses du pays et exclu les élites.

En ce moment historique, nous sommes fiers d’appartenir à ce peuple, qui force l’admiration du monde entier, à qui il vient de donner une leçon de courage, de dignité et de détermination, comme il a déjà fait par le passé.

 Le peuple algérien a décidé et il doit être entendu car le peuple est seul détenteur de la légitimité et du pouvoir.

L’Association des Compétences Algériennes qui regroupe des compétences et des expertises de niveau mondial dans les domaines scientifique, technologique, économique, etc. est disponible à apporter sa contribution pour réussir la transition démocratique et construire le pays. Notre association s’est toujours montrée disponible et a toujours fait part de sa volonté d’apporter son expertise pour aider le pays mais le pouvoir en place a toujours fait la sourde oreille.

Les compétences Algériennes sont exclues et marginalisées par le système en place et pour que son exclusion soit totale, le système l’a gravée dans le marbre de la constitution. Au lieu de s’appuyer sur les compétences algériennes pour développer le pays, le système s’en est plutôt méfié, préférant faire appel aux étrangers en les payant grassement.

Les revendications pacifiques de notre peuple doivent être entendues et soutenues par tous, y compris par la communauté internationale, afin de garantir une transition démocratique pacifique et éviter une nouvelle tragédie dont le peuple n’en a pas besoin.

Nous devons rester vigilants et continuer à manifester pacifiquement mais avec détermination pour assurer la transition démocratique et changer de régime.

L’Algérie possède les moyens humains et les ressources nécessaires pour assurer un avenir radieux à tous ses enfants. Les membres de notre association activent dans plusieurs domaines pour apporter leur soutien et notre association met à la disposition de tous les algériens une plate-forme Internet pour leur permettre d’exprimer leur opinion et surtout pour proposer les noms des personnalités qu’ils jugent à la hauteur de la situation pour sortir le pays de cette crise et assurer une transition démocratique.

Vive l’Algérie.

PS. Un sondage pour le choix des personnalités algériennes pour assurer la période de transition est en ligne sur le site de l’ACA

http://aca.dzportal.net/articles.php?lng=fr&pg=278

Email : aca@dzportal.net      Web : http://aca.dzportal.net/                               Facebook : fb/AlgerianCompetences

... / ... Lire la suite

جمعيّة الكفاءات الجزائريّة

Tidukla Imusnawen n Lezzayer

Association des Compétences Algériennes

SOUTIEN  A LA RÉVOLUTION POPULAIRE ALGÉRIENNE

Notre peuple est en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire de l’Algérie. Il proteste dans la dignité mais avec fermeté pour exiger la fin d’un système qui a ruiné le pays, en dilapidant ses richesses et en excluant ses cadres et son peuple. Nous exprimons et manifestons notre totale solidarité avec notre peuple dont nous soutenons entièrement les revendications légitimes pour bâtir une société démocratique, moderne, libre et juste.

 Nous, Association des Compétences Algériennes à l’étranger (ACA) exprimons notre totale disponibilité à servir notre peuple et notre pays. Nous appuyons sans réserve la demande légitime de notre peuple à changer de régime et à se débarrasser d’un système qui a spolié les richesses du pays et exclu les élites.

En ce moment historique, nous sommes fiers d’appartenir à ce peuple, qui force l’admiration du monde entier, à qui il vient de donner une leçon de courage, de dignité et de détermination, comme il a déjà fait par le passé.

 Le peuple algérien a décidé et il doit être entendu car le peuple est seul détenteur de la légitimité et du pouvoir.

L’Association des Compétences Algériennes qui regroupe des compétences et des expertises de niveau mondial dans les domaines scientifique, technologique, économique, etc. est disponible à apporter sa contribution pour réussir la transition démocratique et construire le pays. Notre association s’est toujours montrée disponible et a toujours fait part de sa volonté d’apporter son expertise pour aider le pays mais le pouvoir en place a toujours fait la sourde oreille.

Les compétences Algériennes sont exclues et marginalisées par le système en place et pour que son exclusion soit totale, le système l’a gravée dans le marbre de la constitution. Au lieu de s’appuyer sur les compétences algériennes pour développer le pays, le système s’en est plutôt méfié, préférant faire appel aux étrangers en les payant grassement.

Les revendications pacifiques de notre peuple doivent être entendues et soutenues par tous, y compris par la communauté internationale, afin de garantir une transition démocratique pacifique et éviter une nouvelle tragédie dont le peuple n’en a pas besoin.

Nous devons rester vigilants et continuer à manifester pacifiquement mais avec détermination pour assurer la transition démocratique et changer de régime.

L’Algérie possède les moyens humains et les ressources nécessaires pour assurer un avenir radieux à tous ses enfants. Les membres de notre association activent dans plusieurs domaines pour apporter leur soutien et notre association met à la disposition de tous les algériens une plate-forme Internet pour leur permettre d’exprimer leur opinion et surtout pour proposer les noms des personnalités qu’ils jugent à la hauteur de la situation pour sortir le pays de cette crise et assurer une transition démocratique.

Vive l’Algérie.

PS. Un sondage pour le choix des personnalités algériennes pour assurer la période de transition est en ligne sur le site de l’ACA

http://aca.dzportal.net/articles.php?lng=fr&pg=278

Email : aca@dzportal.net      Web : http://aca.dzportal.net/                               Facebook : fb/AlgerianCompetences

Fermer


Réseaux sociaux
ACA sur Facebook
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
h3YTmx
Recopier le code :
5 Abonnés